Enfant hospitalisé : où trouver les réponses à vos questions administratives et financières ?

L’hospitalisation d’un enfant est une situation particulièrement stressante, qui s’accompagne souvent de questions d’ordre à la fois administratif et financier. À qui s’adresser pour trouver les bonnes réponses ? Les Tatoueurs ont du Cœur vous aiguillent vers les 3 entités de références :

  • l’assistant social
  • les associations de patients
  • l’Allocation Journalière de Présence Parentale

N°1 : solliciter l’assistant social

L’assistant·e de service social (ASS) est diplômé·e d’État à l’issue de 3 années d’études alternant cours théoriques et stages pratiques. Ce ou cette professionnel·le est formé·e à prendre en charge des situations sociales fragilisées, que ce soit en matière :

  • d’emploi
  • de logement
  • d’ordre familial

L’ASS intervient pour résoudre des situations sociales précaires, et vient en aide aux personnes en difficulté dans leurs démarches administratives. À votre demande, il ou elle intervient pour faciliter l’accès :

  • aux droits (couverture maladie)
  • aux aides financières
  • à l’aide à la vie quotidienne
  • à l’organisation de la sortie

N°2 : rejoindre une association de patients

Certaines associations se sont donné pour mission d’épauler financièrement les familles en difficulté. Cette aide peut être pécuniaire mais aussi consister en l’achat de fournitures telles que :

  • l’accès à un téléphone
  • l’accès à internet
  • un ordinateur
  • une location de télévision
  • des livres
  • des jeux pour les enfants
  • etc.

N°3 : profiter de l’Allocation Journalière de Présence Parentale

L’Allocation Journalière de Présence Parentale (AJPP) peut être versée si vous vous occupez de votre enfant gravement malade, accidenté ou handicapé. Vous percevez une allocation journalière pour chaque journée ou demi-journée passée auprès de votre enfant (dans la limite de 22 jours par mois). L’AJPP peut vous être accordée sur une période de 3 ans.

Attention : les démarches à réaliser peuvent varier en fonction de votre situation personnelle. Pour mieux connaitre vos droits, remplissez le formulaire disponible sur le site officiel de l’administration française.

S’abonner à la newsletter