Une convention de tatouage contre la mucoviscidose

Les samedi 16 et dimanche 17 avril 2022 a eu lieu une convention de tatouage pas tout à fait comme les autres : celle de Dammarie-les-Lys, entièrement consacrée à la lutte contre la mucoviscidose. Récit signé Les Tatoueurs ont du Cœur.

Du plaisir, et des fonds pour la recherche contre la mucoviscidose

Les Tatoueurs ont du Cœur ne sont pas les seuls à mettre l’attrait pour le tattoo au profit du caritatif – et c’est tant mieux ! Pour le dernier exemple en date, il suffit de remonter au week-end pascal ensoleillé de 2022, dans une commune du département de Seine-et-Marne, en région Île-de-France.

Gomette (François Branco-Gomes à l’état civil), tatoueur de métier et organisateur de l’événement, a rempilé pour une 2ème édition entouré des siens, avec un objectif en tête : permettre aux participants de côtoyer des tatoueurs et tatoueuses aux styles multiples, tout en récoltant des fonds pour le combat contre la mucoviscidose.

La mucoviscidose, c’est quoi ?

La mucoviscidose est une maladie héréditaire, sévère et fréquente, qui atteint surtout le pancréas et les bronches, et qui entraîne des troubles digestifs et respiratoires graves. L’association Grégory Lemarchal (nommée après le chanteur disparu à l’âge de 23 ans des suites de cette maladie) est le grand gagnant du week-end. « Tous les bénéfices, une fois les frais remboursés, seront reversés à l’association », détaille Gomette.

Une 2ème édition caritative 3 ans après la 1ère

En 2019, lors du premier volet de la rencontre, la convention de tatouage de Dammarie-les-Lys avait réuni un peu plus de 3 000 curieuses et curieux. Après 2 années de pause, épidémie de Covid oblige, le public a de nouveau répondu présent, à commencer par les tatoueuses et tatoueurs. « Une centaine d’artistes a fait le déplacement », pouvait-on lire dès le lendemain dans la presse locale, « dont des tatoueurs, mais aussi des perceurs, ou encore des artistes de maquillage permanent ».

S’abonner à la newsletter