Réouverture des studios de tatouage au 11 mai : où en est-on ?

Dans son adresse aux Français du 13 avril 2020, Emmanuel Macron a évoqué un déconfinement progressif à partir du lundi 11 mai. Les activités de tatouage pourront-elles reprendre dès cette échéance ? Rien n’est moins sûr. Le point de l’association Les Tatoueurs ont du Cœur.

Le tatouage interdit depuis la mi-mars 2020

Depuis l’arrêté du 14 mars 2020 « portant diverses mesures relatives à la lutte contre la propagation du virus Covid-19 », les studios de tatouage, en tant qu’ERP (Établissement Recevant du Public), ont été obligés de fermer provisoirement leurs portes. Lors de sa parution au Journal officiel, la date butoir était fixée au 15 avril 2020. Mais l’avant-veille de cette échéance, le discours du chef de l’État est venu couper court au faux suspense :

« Nous devons […] poursuivre nos efforts et continuer d’appliquer les règles. Plus elles seront respectées, plus nous sauveront de vies. C’est pour cela que le confinement le plus strict doit encore se poursuivre jusqu’au lundi 11 mai ».

Ce qui rouvrira le 11 mai… et ce qui demeurera clos

Cette date du 11 mai est, pour le président de la République, celle de la réouverture progressive des crèches et des écoles, puis des collèges et des lycées. Mais le locataire de l’Élysée a également annoncé :

« Le plus grand nombre de nos concitoyens sera autorisé à retourner travailler, afin de permettre à notre industrie de redémarrer. En lien avec les partenaires sociaux, le Gouvernement préparera cette reprise d’activité afin de protéger les salariés au travail.

Les lieux rassemblant du public resteront encore fermés. Les grands rassemblements impliquant un public nombreux ne seront pas autorisés avant la mi-juillet au moins. »

Quid des tatoueuses et tatoueurs de France ?

Aujourd’hui, au vu de ces informations encore évasives, il est impossible de déterminer la nature de la reprise des activités de tatouage légales sur le territoire français – autrement dit, nul ne peut dire quand elles reprendront, dans quelles régions du pays, et sous quelles conditions. Un consensus émerge bien sûr des professionnels de tous bords : tous souhaiteraient rouvrir dès le 11 mai, comme cela semble être le cas pour les salons de coiffure.

Les pistes pour rouvrir les studios de tatouage en toute sécurité

Certaines pistes concrètes sont déjà évoquées par les tatoueurs – des suggestions principalement liées à la gestion du flux de clientèle. Sur la table des discussions, on trouve actuellement les obligations suivantes :

  • n’accueillir qu’un·e seul·e client·e à la fois pour les salons de tattoo
  • porter un masque à la fois pour le·la tatoueur·se et pour son·sa client·e
  • prendre rendez-vous uniquement par téléphone ou par courriel et non en présentiel
  • venir se faire tatouer seul·e et non pas accompagné·e par un proche

Deux références pour en savoir plus

Dans l’attente de précisions officielles sur les autorisations progressives de reprise, Les Tatoueurs ont du Cœur vous invitent à vous connecter régulièrement aux sites internet de Tatouage & Partage et du SNAT. D’ici là, prenez soin de vous, et sollicitez les aides financières auxquelles vous avez droit !

S’abonner à la newsletter