Un marathon de tattoos pour l’autisme

Le vendredi 10 septembre 2021 a lieu un grand marathon de tatouages dans le salon normand Azraelle Factor’Ink. Au menu : 40 heures de tattoos ininterrompues, et des recettes reversées à une association de parents d’enfants et d’adultes avec autisme.

Après celui de Londres et de New-York : le marathon d’Oissel

Oubliez les 42 kilomètres et des poussières à avaler à pied le plus vite possible : à Oissel, en Seine-Maritime, c’est un marathon d’un autre genre qui se joue. Non loin de Rouen, le studio Azraelle Factor’Ink propose pour la rentrée une course de fond alliant tattoo et opération caritative.
Le top départ est donné le vendredi 10 septembre 2021 à 10 heures du matin, pour la plus grande fierté de Flore Grollier – nom à la ville d’Azraelle, tatoueuse professionnelle et gérante du studio. « Les tatouages seront réalisés sans interruption, jour et nuit, jusqu’au dimanche 12 septembre à 2 heures du matin », confie-t-elle à la presse. Le tout sans rendez-vous ni pass sanitaire – mais toujours avec port du masque obligatoire.

Des flashs à petits prix et à toute heure

Pour ces presque deux journées d’encrage sans pause, ce sont quelques 200 motifs qui sont proposés, explorant différentes gammes de tailles et de styles. Quant aux prix, ils sont exceptionnellement dans la moyenne basse car « nous avons un tarif négocié pour l’événement », explique Azraelle.
La rencontre n’en est plus à ses balbutiements puisqu’elle fête là sa 5ème édition. Cette année, 4 tatoueuses et tatoueurs répondent à l’appel. « Nous avons aussi deux autres professionnels en renfort », confie Flore. « Le but, c’est vraiment d’éviter les longues files d’attente et qu’il y ait une bonne ambiance ».

Une rencontre dédiée à l’autisme

Attention toutefois aux cas où le pass sanitaire est obligatoire :
Insolite, l’événement est aussi humaniste. La somme récoltée à l’issue du marathon sera réinjectée dans un événement caritatif au profit de L’Oiseau bleu, association aidant ses bénéficiaires à mieux vivre avec l’autisme.

S’abonner à la newsletter